Navigation – Plan du site

Présentation

 

Ateliers d'anthropologie est une revue thématique électronique à comité de lecture référencée par l'AERES. Ouverte aux objets les plus divers, ancrés dans des ethnographies alliant rigueur empirique et innovation théorique, la revue édite l'anthropologie en train de se faire. Sa mise en ligne intégrale permet d'inclure toute ressource documentaire et multimédia.

Dernier numéro en ligne
39 | 2013
L'agentivité, vol. II

Interactions, grammaire et narrativité
Agency: Interactions, Grammar and Narrativity
Sous la direction de Valentina Vapnarsky, Aurore Monod Becquelin et Michel de Fornel

Le premier volume, intitulé L’agentivité : ethnologie et linguistique à la poursuite du sens (Ateliers d’anthropologie, 34|2010), proposait des matériaux principalement issus des cultures amérindiennes afin d’inscrire dans un projet d’ethnolinguistique l’étude des relations entre les humains et toutes autres entités entretenant avec eux des interactions langagières, sonores, gestuelles…, dans des contextes quotidiens et rituels. L’ethnosyntaxe était un horizon théorique propice à ces études, fruit des réflexions d’un séminaire du LESC réunissant ethnologues et linguistes « à la poursuite du sens ».
Dans le second volume, les contributeurs approfondissent l’étude des actions et transactions tant entre humains qu’entre humains et non humains, tout en s’attachant à élucider ce qui définit les relations d’agentivité dans chaque cas analysé. La démarche tend à s’affranchir d’un modèle intentionnaliste et subjectiviste de l’action, en explorant les autres dimensions en jeu (type de causalité, contrôle, induction, engagement, responsabilité…). La perspective est relationnelle et contextuelle, et accorde un rôle central au langage.
Les contributions, qui concernent des sociétés amazoniennes et mésoaméricaines, étudient ces transactions dans leur matérialité signifiante, en s’intéressant aux caractéristiques sémantiques et pragmatiques de la communication (rituelle, narrative, conversationnelle) et aux propriétés grammaticales de l’agentivité, que mettent au jour des études textuelles, dialogiques et interactionnelles de contextes précis de communication. Les articles analysent les formes de causalité impliquées dans divers types de narrations ou d’interactions rituelles ; ils abordent les termes et les constructions grammaticales, variables selon les langues, qui pourraient encoder sur le plan sémantique des significations sociales et culturelles ; ils soulignent le partage entre ce qui revient en propre à la syntaxe et ce qui est attribuable aux stratégies discursives des énonciateurs ; ils scrutent les liens entre actions, gestes et paroles (de la pragmatique gestuelle et rituelle explicite jusqu’aux routines inconscientes, du lexique jusqu’aux structures syntaxiques) ; ils recherchent ce qui compose et noue les actes illocutionnaires. Les auteurs, dans leur diversité, s’interrogent sur comment et à quels niveaux de profondeur cognitive peuvent s’articuler analyse linguistique et analyse anthropologique.
 
Contributeurs : Cédric Becquey, Éliane Camargo, Patrick Deshayes, Laurent Fontaine, Michel de Fornel, Aurore Monod Becquelin, Perig Pitrou, Valentina Vapnarsky

Notes de la rédaction

En raison de problèmes de formatage des exemples, nous vous conseillons pour l'instant de lire les articles à l'écran, en version html, plutôt que de les télécharger en pdf.

  • Logo LESC - Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative
  • Logo Maison René Ginouvès - Archéologie & Ethnologie
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org