Navigation – Plan du site

Avant-propos

Gilles Tarabout et Véronique Darras

Texte intégral

1Ce numéro d’Ateliers d’anthropologie prolonge une journée d’études intitulée « Archéologie et anthropologie du corps en Mésoamérique » et organisée par Danièle Dehouve et Véronique Darras en décembre 2011, avec l’appui conjoint du laboratoire Archéologie des Amériques (ArchAm, UMR 8096, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/CNRS) et du Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (LESC, UMR 7186, université Paris Ouest Nanterre La Défense/CNRS). Ces deux centres de recherche, situés dans la Maison Archéologie & Ethnologie René-Ginouvès, sur le campus de l’université Paris Ouest, regroupent en effet un nombre important de chercheurs américanistes qui ont une expérience ancienne de collaboration pour le montage conjoint de journées d’étude ou de colloques, et ce dans le domaine des études sur les sociétés du plateau mexicain, comme c’est ici le cas, ou dans celui des sociétés méridionales (par exemple au sein du Groupe d’enseignement et de recherche maya, le GERM).

  • 1 C’est aussi l’un des axes du GERM (« Espaces funéraires et espaces des morts »). Par ailleurs, une (...)

2C’est dans le cadre de ces dialogues, associant également des collègues d’autres institutions, que sont proposées ici un certain nombre de réflexions sur le thème du corps humain : corps malade ou mort, corps-mesure et corps ritualisé, corps représenté et politisé. Ces études viennent compléter et s’ajouter aux nombreux travaux menés sur le corps dans l’un ou l’autre laboratoire, mais selon des angles différents ou pour d’autres sociétés. Ainsi le LESC a publié un numéro d’Ateliers « Penser et agir par substituts : le corps en perspective » (n°18 dirigé par Jacques Galinier et Raymond Jamous, 1997) et un numéro « Virtuosité ou Les sublimes aventures de la technique » (n°35 dirigé par Victor A. Stoichita, Emmanuel Grimaud et Graham Jones, 2011) ; ses membres ont par ailleurs régulièrement contribué à ce domaine, qui constitue l’un des axes thématiques du laboratoire depuis 2009. Pour sa part, l’un des axes de recherche du laboratoire ArchAm porte sur l’archéologie de la mort et des rituels, prenant en compte les apports de l’iconographie, de l’ethnohistoire et de l’ethnologie afin de replacer les témoins archéologiques dans la dynamique des gestes et des comportements1.

3C’est dans une perspective comparable, à partir d’une palette variée de sources — iconographiques, monumentales, textuelles, ethnographiques —, que le présent recueil d’études aborde plusieurs questions tenant aux représentations du corps en Mésoamérique. Quelles sont les composantes corporelles pensées à différentes époques et dans différentes cultures, et comment trouvent-elles leur expression dans les pratiques figuratives ou les rituels ? Quels sont les enjeux sociaux et politiques des représentations du corps, et de leurs modifications, et comment le corps lui-même peut-il devenir un lieu d’inscription non seulement des rapports sociaux, mais aussi de l’histoire ? Dans ces contributions, c’est avant tout le corps comme métonymie, mesure ou indice de phénomènes situés à différentes échelles, qui reçoit une attention particulière, soulignant avec force à quel point dans ces sociétés, comme dans d’autres, le corps avec ses représentations complexes est pensé au cœur de la relation de l’être humain au monde.

4La recherche se fait ici par rapprochements de données minutieusement établies dans des sociétés et pour des époques différentes : il s’agit d’une démarche fondamentalement comparatiste qui s’exerce au sein même de l’aire mésoaméricaine. De ce fait la question de la longue durée est posée, explicitement ou implicitement. Sous cet angle, l’ensemble des articles contribue à dessiner une méthodologie qui, sans être d’ailleurs nécessairement consensuelle entre les différents auteurs, tend sans doute à souligner davantage les continuités que les ruptures. Il s’agit probablement là d’une condition même de la collaboration entre disciplines étudiant les sociétés contemporaines et disciplines étudiant les sociétés du passé, une démarche qui apporte ici des éclairages précieux et convaincants.

5Ce remarquable dossier fait ainsi davantage que contribuer à la connaissance des sociétés mésoaméricaines : il ouvre à des interrogations générales qui concernent l’anthropologie du corps dans les récurrences et les variations de ses représentations et de ses pratiques. La comparaison avec d’autres régions du monde montrerait des traits apparemment semblables — entre autres, la perméabilité des corps, la multiplicité possible des « âmes », le rapport entre microcosme de l’être humain et macrocosme du monde. C’est alors à une réflexion élargie, qui touche à « l’unité de l’homme » comme aux spécificités de telle ou telle aire civilisationnelle, qu’invite la lecture de cet ensemble d’études…

Haut de page

Notes

1 C’est aussi l’un des axes du GERM (« Espaces funéraires et espaces des morts »). Par ailleurs, une exposition a eu lieu en 2012 à la Maison Archéologie & Ethnologie à l’initiative de Frédérique Valentin (laboratoire Archéologie et sciences de l’Antiquité, ArScAn, UMR 7041) sur « La chaîne opératoire funéraire, exemples de gestes et de séquences décrits par les ethnologues et reconstruits par les archéologues », à laquelle participait l’ensemble des structures de la MAE.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gilles Tarabout et Véronique Darras, « Avant-propos », Ateliers d'anthropologie [En ligne], 40 | 2014, mis en ligne le 03 juillet 2014, consulté le 23 mai 2017. URL : http://ateliers.revues.org/9677 ; DOI : 10.4000/ateliers.9677

Haut de page

Auteurs

Gilles Tarabout

Directeur de recherche émérite CNRS, LESC–UMR7186, université Paris Ouest Nanterre La Défense/CNRS
gilles.tarabout@mae.u-paris10.fr

Véronique Darras

Directeur de recherche CNRS, ArchAm–UMR8096, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/CNRS
veronique.darras@mae.u-paris10.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Ateliers d'anthropologie – Revue éditée par le Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative  est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo LESC - Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative
  • Logo Maison René Ginouvès - Archéologie & Ethnologie
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org